Un regard au quotidien sur le monde qui m'entoure

J-26 : Ces politiciennes, toutes des sal...

Il y a deux éléments qui me font me sentir vieille : les verres progressifs de mes lunettes et mon niveau de tolérance face à l'incivilité. 

C'était déjà un sujet de tension entre certains de mes élèves, leurs parents et moi-même quand j'enseignais dans les années 2000 et ça l'est encore aujourd'hui quand je prends les transports publics ou quand je marche dans la rue. 

Oh, je ne suis pas une blanche colombe, je sais pertinemment que c'est la génération entre celle de mes parents et la mienne et ma génération qui avons notre part de responsabilité dans cette situation. 

J'aime à croire que j'ai fait de mon mieux pour élever mon fils en partenariat avec son papa même quand nous ne vivions plus ensemble. Mais c'est un travail de tous les jours, même maintenant qu'il est un jeune adulte. 

Il faut reconnaître que les adultes ne sont pas toujours des parangons de vertu dans un tas de petites choses qui mises bout à bout prennent une ampleur que nous peinons à reconnaître. C'est comme la neige : le flocon ne pèse rien mais l'accumulation de flocons casse des branches ou peut même raser des bâtiments en cas d'avalanche. 

Nos flocons d'incivilité ? Traverser au feu rouge devant des enfants, cracher par terre (merci aux dieux du foot qui l'impriment match après match dans la cervelle de nos petites canailles), laisser des papiers traîner derrnière nous, souligner que si cette personne sait si bien gérer son commerce c'est en raison de ses racines israélites, que si l'odeur corporelle de cette personne est si forte c'est en raison de ses origines au sud de l'équateur, c'est écarter les jambes dans le bus ou mettre ses pieds sur la banquette d'en face ou couvrir les banquettes de ses sacs pour ne pas avoir quelqu'un à côté de soi, c'est enseigner à son enfant qu'on ne parle pas à la caissière ou à l'employé de la voirie, c'est porter un jugement sur la personne et non sur ses opinions, c'est ne pas engager tel artisan parce qu'il est ainsi ou comme ça, qu'il a un drôle de prénom, c'est ne pas faire confiance à une dame parce que ses cheveux sont couverts ou qu'elle a été vue tenant la main d'une autre femme en se promenant sur les quais. Les voilà nos flocons ! Ils se sont accumulés et maintenant, il faut sécuriser la forêt où tant de branches cassées risquent de tomber sur les promeneurs. 

Savez-vous pourquoi personne ne boit une bière ou un coup de blanc à Central Park à New York ? Parce que la consommation d'alcool y est interdite et que de nombreuses personnes en uniforme ratissent le parc, membres de la police ou du personnel du parc. 

Est-ce que je rêve de policiers partout, de contrôleurs dans chaque train et chaque bus ? Non. C'est un élément de la réponse et l'Association Sécurité Riviera l'a bien compris. Mais si les citoyennes et les citoyens ne font que se plaindre, cela n'apportera aucun changement. 

La gare de Renens qui était souvent le lieu d'incivilités, voire de violences, est sous l'oeil bienveillant de personnes qui font office de médiateurs sur les quais et dans le sous-terrain. Leur simple présence a largement contribué à la baisse des incivilités. De plus, ces personnes sont appréciées des usagers puisqu'elles sont toujours prêtes à les renseigner. 

La présence d'une médiation sur place a également montré son efficacité sur d'autres lieux tels que les bords du lac alors que les Montreusiennes et Montreusiens y passaient les vacances à la maison en été passé. 

Il est absolument nécessaire de coordonner un tel travail au niveau régional entre autre avec l'ASR. Les actions de la Police de Lausanne dans le dicastère de l'excellent Pierre-Antoine Hildbrand peuvent être une source d'information et d'inspiration. 

Certes, ces mesures ont un coût mais il reste inférieur par rapport à la réparation de certaines dépradations. 

Vous aussi, restez actifs par votre exemple, que vous soyez parents, grand-parents, voisine, employé du kiosque, maîtresse d'apprentissage ou de biologie au gymnase. La lutte contre l'incivilité doit être celle de chacune et chacun. Les candidates et candidats du PLR et des Verts-libéraux le savent. Nous nous engageons à : 
  • Encourager les programmes de prévention contre les incivilités en coordonnant avec les communes du district la mise en place d'un réseau de médiateurs.